Mon foie & moi

Mis à jour : mai 3

J’avoue… après la Noël en amoureux, la Noël en famille, les buffets lors de notre séjour au Futuroscope, le buffet de nouvel an, le dîner de nouvel avec le Parrain de mon fils, le dîner de nouvel an avec mon frère, la galette des rois avec ma belle-famille… J’AI VENDU MON AME AU DIABLE ET JE ME SUIS EMPIFREE HONTEUSEMENT… Résultat : 1kg 500 en plus… Franchement, j’étais contente car je m’attendais à au moins 5 kg !!!


Bref, tout ça pour dire qu’au final, je me sens ballonnée, la peau qui tire partout, la boule à la gorge et mal du côté droit de mon vente ☹ et oui… le foie… car en plus de manger, j’ai pas mal de bulles et de vin. Ben oui ! C’était les fêtes hein ?!??

Une détox s’impose !!!


Pendant 7 à 10 jours, je vais nettoyer mon corps et mon foie. Puis, je vais démarrer un rééquilibrage alimentaire… car les régimes, je n’aime pas et ça fonctionne pas 😋


La dernière fois cela m’avait bien réussi. J’avais perdu 5 kilos et je me sentais beaucoup mieux. D’ailleurs, mon poids s’est stabilisé et je n’ai repris que pendant la période de fêtes.


Suite à cela, plusieurs personnes m’ont demandé conseil et de leur partager mon expérience. Du coup, il m’est venu l’idée de rédiger un article sur base de ma propre expérience.


Je précise que je ne suis en rien nutritionniste ou diététicienne. Avant d’entamer quoi que ce soit, il est vivement recommandé d’en parler à votre médecin.

Avant de commencer, sachez que ce n'est pas facile mais essayez de faire au minimum une détox d’une semaine. Vous vous sentirez déjà beaucoup mieux et vous apercevrez déjà de nombreux bienfaits : peau moins chargée, meilleure mine, ballonnements disparus, transit régulé, …


C’est parti !


Une détox c’est quoi ?



Détoxication, détoxification, détoxination sont des mots dérivé de l’anglais.


Ça signifie, qu’on met en place une désactivation et une élimination des déchets (toxines et produits toxiques) de l’organisme.

Ces toxines peuvent être à l’origine de maladies en cas d’accumulation.


L’élimination des déchets s’effectuent via les émonctoires (organes servant à éliminer) : reins, foie, peau, intestins, voies respiratoires.


Le foie est un peu notre centre de détoxification puisque c’est l’émonctoire le plus important de notre corps.


C’est lui qui reçoit les produits de la digestion, par le sang, pour les filtrer. Il reçoit également les substances chimiques absorbées (pesticides, herbicides, conservateurs, médicaments, alcool, …).


  • Les reins purifient le sang. Ils éliminent les déchets filtrés hors du sang et les diluent dans l’urine.

  • Les intestins reçoivent une grande quantité d’aliments, avec des substances toxiques. Celles-ci peuvent stagner et fermenter. La stagnation peur constituer une grande source d’auto-intoxication.

  • Les poumons éliminent les déchets gazeux (gaz carbonique) qui peuvent s’encrasser en cas d’activité physique insuffisante.

  • La peau élimine aussi les substances toxiques grâce à la transpiration (sueur) et le sébum.

Chaque émonctoire joue un rôle important et permet au corps de se nettoyer. Un petit car-wash à domicile 😊


Mais, malheureusement, avec notre mode de vie, il faut parfois lui donner un petit coup de pouce et pratiquer une détox.


On ne dépasse jamais plus de 3 semaines de détox.


Mon programme DETOX


Les deux premiers jours sont les plus difficiles... ne vous découragez pas. Après, votre corps s'habituera et petit à petit votre appétit se régularisera.


Vous pouvez vous sentir fatigué, avoir mal à la tête, … c’est normal, votre corps réagit.


La première étape est de diminuer, au fur et à mesure, les aliments et les boissons qui vous apportent un excès de toxines.


Programme :


  • Petit déjeuner : ½ citron pressé dans un verre d’eau tiède à jeun + 1 fruit détox + 1 infusion ou thé vert + 2 tartines (de préférence, sans gluten) légèrement beurrées ou un yaourt. Si vous souhaitez un petit déjeuner plus copieux, vos pouvez varier avec 1 œuf et 1 tranche de jambon.


  • Déjeuner : ce sera le repas principal + 1 fruit

Crustacés, poissons, poulets – taboulé, quinoa (1 à 2 fois sur la semaine) – légumes (profitez-en pour découvrir de nouvelles recettes et préparez des coulis et sauces – idées auprès de http://www.martinefallon.com).


Les fruits doivent être mangés 1h avant ou 2h après le repas... jamais pendant. Dans ce cas, la digestion sera plus lente car ils vont fermenter tout le contenu de l’estomac.


  • Diner : crudités et soupe. Si vous n’avez pas assez, vous pouvez accompagner votre soupe avec 1 ou 2 tranches de pain.

Les personnes frileuses, déminéralisées, limiteront la consommation de crudités en hiver.

Idées de salade de crudités pour varier les plaisirs : http://www.cfaitmaison.com/divers/ebook.html et tout plein d’ebooks gratuits sur la santé et le bien-être.


Ce n’est pas évident de manger à midi mais c’est juste une organisation à changer. Préparez à l’avance des soupes durant le week-end. Ainsi, en semaine, vous aurez la possibilité de préparer le soir, le repas du lendemain.


Les aliments à privilégier pendant une détox


  • Drainer le foie : artichaut, radis noir, romarin, citron

  • Drainer les intestins : sève de bouleau, mélisse, fenouil, pissenlit

  • Drainer les reins : cassis, frêne, cerises, reine des prés

  • Drainer la peau : bardane

  • Drainer les poumons : thym, bouillon blanc, eucalyptus, échinacée

  • Fruits : citron, ananas, kiwi, pamplemousse, cerises, fraises, pommes

  • Légumes : carottes, artichaut, asperge, betterave, brocoli, cresson, poireau, radis noir, oignon, fenouil, patate douce, betterave, choux (si vous n’avez pas de problèmes de digestion)

  • Condiments : gingembre, ail, basilic, coriandre, menthe, pissenlit, estragon

  • Huiles de première pression à froid riches en oméga 3 : lin, noix, colza, olive, chanvre


Oméga 3 et Oméga 6


Aujourd’hui, notre alimentation est déséquilibrée car elle est trop riche en apport Oméga 6 et trop pauvre en Oméga 3. Nous consommons 20 fois plus d’Oméga 6 que d’Oméga 3.


Augmenter les apports en Oméga 3 ne suffit pas !


Il faut un bon équilibre entre ces deux types d'acides gras polyinsaturés afin qu’ils puissent être utilisés par notre organisme.


BOISSONS



Forcément boire beaucoup d’eau… et moi, j’ai beaucoup de mal à boire ça ☹ Si vous aussi, pensez aux hydrolats et aux aromatisés avec des fruits.


Hydrolat de Romarin à verbénone :


Faites une cure pendant 3 semaines : 1 càs dans 1L d'eau à boire tout au long de la journée.


La sève et jus de bouleau :


La sève de bouleau se consomme liquide dans un grand verre d’eau le matin à jeun, en cure pendant 3 semaines.


Quant au jus de bouleau, vous pouvez faire des cures de 3 semaines pour vous préparer au changement de saison à la fin de l’hiver. Le printemps est aussi un moment privilégié pour une cure purifiante avant l’été. Certains choisissent la rentrée de septembre, pour se régénérer après l’été.


ZERO ALCOOL


Pendant toute la phase detox et plus encore. Vous pouvez également envisager de vous lancer dans le défi « un mois sans alcool ».


LA SUITE


Vous voyez, au final, ce n’était pas si terrible…


Alors continuez sur cette lancée, en variant le plus possible votre alimentation.


Avoir des envies, c’est tout à fait normal.

Si ça vous obsède ou vous rend malade, ne vous privez pas ! Mais, essayez de combler vos envies et de vous faire plaisir plutôt le matin ou l’après-midi. Evitez les grignotages en soirée.


Vous avez vraiment des craquages réguliers, jetez-vous sur les oléagineux : noix, amandes, noix de cajou, ... (une petite poignée)

Vous êtes invités au restaurant, chez des amis, la famille, … pas de soucis.

Soit vous vous lâchez… Après tout, si votre rééquilibrage alimentaire se déroule bien, vous pouvez de temps en temps en profiter et passer un super chouette moment.


Soit vous voulez vraiment faire attention… Buvez de l’eau, prenez une soupe, des crudités avant le repas, remplissez-vous afin de ne pas vous ruer sur les bons petits plats. Au restaurant, il sera beaucoup facile de choisir des plats équilibrés.


Un verre de vin rouge de temps à autre est tout à fait envisageable et agréable.


Pour une alimentation santé


Catégorie « Super-aliments »


Graines germées, spiruline, algues, gingembre, curcuma, herbes fraîches, levure de bière en paillettes,…


Les légumes : ½ de l’assiette


Les légumes doivent être la base de votre alimentation… la moitié de l’apport alimentaire quotidien !

Crudités

  • Carotte, concombre, avocat, chicon, laitue, jeunes pousses (épinard, …), jeunes radis, tiges tendres de céleri, cœur de fenouil, champignons, germes (soja, luzerne, radis, …), herbes (ciboulette, basilic, coriandre, menthe, aneth, ...), choux s’ils sont bien digérés.

  • Jus de légumes, de préférence à l’extracteur, jus lacto-fermentés – à prendre progressivement afin de vérifier si vous les digérez bien (biotta, pajottenland, en magasin bio)

Légumes cuits

  • Privilégier les cuissons douces : à la vapeur, à l’étouffée, en soupes. Agrémenter après cuisson d’huile, de lait de coco, d’herbes, d’épices, de spiruline, de graines germées,…

  • Courges (courgettes, potimarron, butternut, ...), céleri, fenouil, haricots verts fins, bettes, épinards, aubergine (à la vapeur et non gorgée d’huile), navets, panais, carottes, betterave, brocoli, choux (si vous les digérez)

  • Ail, oignon, échalotte, poireaux : pas toujours bien digérés, à tester…

  • Légumes lacto-fermentés crus (à prendre progressivement afin de vérifier si vous les digérez bien) : choucroute, betterave, navet, radis noir,… ou saumurés : olives, câpres, cornichons.


Féculents : ¼ de l’assiette



  • Les céréales ont été transformées au fil et à mesure des années, elles ne sont plus ce qu’elles étaient au début de l’agriculture… causant bien des problèmes d’indigestion, d’intolérance, … D’où, la tendance à se diriger vers des produits sans gluten.

  • Pain : 1 ou 2 tranches par jour de pain bio au levain si toléré. Sinon, sans gluten.

  • Blé : couscous, pâtes (avec modération, selon tolérance). Eviter les pâtes à tarte, pizzas, viennoiseries, biscuits,..

  • Alternatives aux pâtes : carottes ou courgettes découpées en tagliatelles à l’éplucheur et les pâtes sans gluten.

  • Riz basmati, riz semi-complet (faire tremper la veille et changer l’eau), sarrasin, quinoa, amarante, nouilles soja (de sarrasin), polenta, millet, pomme de terre, patate douce…


Protéines : ¼ de l’assiette



Protéines animales

  • Petits poissons gras 3 x par semaine ! Sardines, maquereaux, anchois, harengs,... Boîtes OK, limiter les poissons fumés. Darnes ou filets à la vapeur, en papillotes… sushis, ceviche. Fruits de mer.

  • Volaille en pot au feu, à la vapeur/tajine, au grill.

  • Œufs à la coque, pochés. Si ce sont des œufs bio, de poules correctement nourries (herbe, graines de lin et non maïs-soja-tournesol), on peut en manger tous les jours !

  • De temps en temps (1 x par semaine) viandes rouges : tartares (bœuf), pot au feu/tajine, grill. Viandes blanches 1 x par semaine : porc (morceaux pas trop gras, jambon cuit sans additifs), veau… Haché, saucisses, tripes, charcuteries : à réserver aux occasions festives !

  • Produits laitiers : yaourts fermentés vivants, certains fromages au lait cru et ensemencés aux germes vivants : les bactéries doivent avoir transformé le lactose. A tester : certains ne supporteront pas les fromages à pâte dure ou cuite, d’autres les fromages fermentés, d’autres les fromages au lait de vache… Dans le doute, éviter les produits laitiers pendant 3 mois et réintroduire une sorte à la fois, observer.

Protéines végétales

  • Légumineuses : lentilles, haricots, pois chiches, fèves : en bocal (bien rincer) ou cuisson maison avec trempage préalable de 24h et rinçage.

  • Il y a aussi des protéines dans les noix, les céréales, les graines germées, les légumes…


Fruits



  • Fruits frais de saison, bien mûrs, avec ou sans la peau selon le fruit et la tolérance. Ou compote maison, fruits secs (dattes, figues, raisins, abricots,…)

  • En saison, myrtille, framboise, mûres, fraises : excellents anti-inflammatoires !

  • Agrumes : oui, frais et en quartiers. Préférer les fruits entiers au jus car on a tendance à consommer une plus grande quantité de fruits pressés et c’est un apport de sucre non négligeable, sans l’accompagnement des fibres.

  • Melon, pastèque : selon tolérance, à tester….

  • Ananas : bien mûr et pas le centre, trop fibreux

  • Noix, noisettes, amandes : oui (si possible les faire tremper une nuit. Pour les amandes, cela permettra en plus d’enlever très facilement la peau, irritante pour la muqueuse intestinale)


Matières grasses



  • Huile d’olive, de coco, huiles oméga 3 : colza, caméline, chanvre, noix, ou mélanges oméga 3 (quintuor, …), huile de courge, sésame.

  • Pas de margarine, de vinaigrette ou sauce du commerce, d'huiles hydrogénées ou raffinées, d'huile de maïs, de tournesol, de soja, d'arachide.

  • Frire, gratiner, dorer, rissoler : à réserver aux occasions gastronomiques. Cela génère des toxines…


Boissons


  • De préférence, en-dehors des repas

  • Eau, infusions, thé (si possible vert), jus de légumes à l’extracteur, jus de légumes lacto-fermentés, café noir 1 tasse/jour, laits végétaux avec modération et non-sucrés, kéfir, kombucha,…

Besoin d’inspirations ?


Petit déjeuner salé et protéiné – Kathrin Wendel « Graines de vitalité » :

  • Bouillon de légumes, Soupe miso, Crêpes (champignons, ail, épinards, feta), Salade sardines/pomme/persil, Foie de morue/échalotes/persil, Tartinable de kale/beurre/ail, Tartinable de potimarron, Maquereaux/échalotte/citron, Truite fumée avec crème épaisse et estragon, Fromage de chèvre ou cottage cheese, Houmous, Œufs sous toutes les formes, cependant blanc cuit et jaune coulant reste l'idéal, Omelette ail/coriandre/tomates, Saumon fumé, Avocat

  • Légumes :chicons, poivron rouge, concombre, chou rave, feuille de salade ou de chou, …

  • Pain des fleurs au sarrasin, Lifefood galettes, Pain sans céréales, Crêpes


Petit déjeuner :

  • Eviter le sucre et les glucides raffinés : produits élaborés à base de farines blanches

  • Jus/blender de légumes maison, avocat (en guacamole ou en blender avec des feuilles d'épinard, concombre, herbes fraîches, spiruline...)

  • Un peu de pain, petit-épeautre, pain des fleurs, pancake de sarrasin ou tranche de polenta avec huile

  • Tapenade, caviar d'aubergine, houmous maison, pesto, pâté végétal bio, tartare d’algues,

  • Jambon, saumon cru, sardine ou maquereau écrasé, ou crème d'oléagineux (crème d'amandes blanches ou de sésame blanc par exemple)

  • Muesli/porridge (éventuellement sans gluten) avec des noix, graines : Tremper/cuire à l’eau et ajouter lait végétal ou yaourt de coco, d’amandes (magasin bio), ou bol de quinoa/riz + noix…

Idées pour le goûter :

  • Chocolat noir & fruits de saison, noix, compote sucrée avec un peu de miel, yaourt végétal (de coco, d’amandes,..), une pâtisserie maison ou 2-3 biscuits bio sélectionnés avec soin !

YAPLUKA




32 vues

0477 28 90 07

Soins à domicile

Les informations et soins présentés sur ce site sont destinés à améliorer votre bien-être et non pas à remplacer votre consultation chez un médecin.

© 2016 L'essentiel by M. ® | Tous droits réservés | L'essentiel by M. est une marque déposée au BOIP | TVA 0544641340​